Photo and text excerpt: “Konversation”

Updated: Apr 19, 2021



« Maëlle raconte à son aimé les traits des amarniens assoupis dans le musée. La beauté des six princesses et du petit prince au masque d’or. Elle conte les faïences bleues et les insectes huileux des assiettes de l’aïeul. Elle lui raconte aussi ses relations d’avant, des impossibles et des possibles, qui ont aussi mal tournées. Elle rit parce que c’est à des années lumières de là et que du revers d’un lâcher-prise elle renvoie tout ça vers une ville qu’elle n’habite déjà plus.


Axel jubile en secret en observant cette femme qui rit de tout et surtout d’elle-même. En l’écoutant, il contemple les marrons de ses yeux dans le feu d’un soleil qui vacille, l’acajou dans la frange, les lèvres pleines et la vie dans le regard qui pétille. Il ne comprend pas pourquoi les nuages ne tombent pas sur terre en la voyant sourire. C’est impensable qu’il soit assis avec elle sur ce rectangle d’herbe, cet écrin lumineux pour la beauté de celle qu’il écoute aussi des yeux. Il apprend à glisser ce rire sur ses propres lèvres, et de temps en temps, il l’embrasse lentement, pour en saisir la chaleur comme sur un papier calque. »


Text ©Mokusho Abigaëlle Richard, Bleu, 2021

Photo ©Mokusho Abigaëlle Richard, Konversation, Berlin, 2015

Music ©Coldplay, I Bloom Blaum (cover)


Contribute to Mokusho’s creations via a Paypal donation. All my gratitude 💙