Photo and text excerpt: “Le repaire”


« Tout autour, les rescapés du naufrage prient pour un radeau à venir. Quand elle y parvient, Maëlle, n'assiste qu’au présent. Puisqu’être ne demande rien, elle demeure simplement. Elle trouve un nid de lueur, ravie de la fraîcheur râpeuse d’une feuille de menthe sur les papilles du temps. Elle sourit aux arbres et aux tempêtes. Elle observe avec tendresse la masse dense des parleurs. Elle écoute ce qu’ils taisent, puis elle ignore leurs mots, comme on franchit calmement un grand trou dans la chaussée. Quelque chose d’énorme, quelque chose de vide. Elle détend son regard sur l’arête immobile des choses. Elle se tient, solide, sur les arêtes du temps. Elle nargue l’éphémère pour mieux le devenir. Ubiquité des solides et des souffles. »


Text ©Mokusho Abigaëlle Richard, Bleu, 2021

Photo ©Mokusho Abigaëlle Richard, Le repaire, Montréal, 2014

Film: Win Wenders, Himmel über Berlin


This photo inspires you? Obtain a print

Contribute to Mokusho’s creations via a Paypal donation. All my gratitude 💙