Photo and text excerpt: "Vögel"



« Axel fera l’école d’architecture parce que son père sait ce qu’il veut. De fait, le vœu d’Axel est de planter des mots dans le terreau de l’âme. Aussi chasseur-cueilleur, il est goûteur de beau. Les mots sont des barbelés de ciel bleu entre son corps et la misère des cœurs. Axel fait tout avec les yeux. Il suit la danse des lettres d’encre et de ces films lents qui ne plaisent à personne. Il n’aime l’architecture que dans sa lentille fixe. C’est une grande dame des années trente, bâtie, sobre et élégante, en tailleur bien coupé. Il aime ce féminin sacré pour son rire cristallin, sa force volontaire et ses longues lignes de grâce. Axel vénère les lignes comme la fumée des cigarettes.


En cherchant dans « les grandes lignes » de quoi faire vivre son garçon, son père lui fait savoir que ce cursus, ce sera bon pour lui. Ça le sortira des livres et de la chambre noire. Georg Hartmann est un as du détail. Avec son œil bien aiguisé, il trouve sur sept cents choses sublimes la seule qui ne le soit pas. Il ôte cette petite bête des plis de votre humanité et vous la jette au visage dans une prévenante humiliation. Axel obéit pour protéger son père de l’échec de son fils. Il termine le cursus comme on mâche, en traînant, le foie qui fige dans l’assiette. Il pose la lettre au père sur l’ornière écornée. Il avale, sans déranger, trente petites gélules bleues comme une source fraîche. Une mère fantôme ignore d’où peut venir tout ça et mendie son réconfort. Son père délaisse le plan qu’il a en tête d’en faire ce dont il serait fier, pour replonger dans sa besogne taiseuse et les manies réglées de ceux qui contrôlent tout. Cinq ans plus tard, ce père plie enfin les genoux de son cœur. Il s’affale sur le sol d’un chantier, une main pressée sur cette zone à bâbord qui le rattrape enfin. »


Text ©Mokusho Abigaëlle Richard, Bleu, 2021

Photo ©Mokusho Abigaëlle Richard, Vögel, Berlin, 2014


This photo inspires you? Obtain a print

Contribute to Mokusho’s creations via a Paypal donation. All my gratitude 💙